Afficher Tous - Toutes les nouvelles - Tous les mois Toutes les années Changer les filtres

Le Bombardier Global 5000 effectue son premier vol avec succès

7 mars 2003 Toronto Aéronautique,  Communiqué de presse

Le vol inaugural a lieu un an à peine après le lancement du programme

Le tout nouveau biréacteur d’affaires de Bombardier Aéronautique, le Bombardier Global 5000*, a effectué aujourd’hui un premier vol rigoureux, marquant ainsi un jalon important dans l’histoire de cet avion intercontinental ultrarapide tant attendu.

Le premier biréacteur Bombardier Global 5000 – numéro de série 9127 – a décollé des installations de Bombardier à Downsview, en Ontario, dans des conditions favorables, à 12:24 p.m. HNE et y a atterri à 4:08 p.m. HNE. Durant son vol de trois heures, 44 minutes au nord-ouest de Toronto, l’avion a atteint une altitude maximale de 45 000 pieds (13 716 m) et une vitesse maximale indiquée de 340 nÅ“uds (391 m/h; 630 km/h).

Le vol d’aujourd’hui avait pour but de valider la fonctionnalité des systèmes de base et d’évaluer la manÅ“uvrabilité et les qualités de vol de l’appareil. Il a eu lieu conformément au calendrier établi lors du lancement officiel du programme, il y a seulement un an. La certification de type devrait être obtenue, tel que prévu, au début de 2004, et la première livraison devrait se faire à la fin de la même année.

Le commandant Craig Tylski, premier chef pilote d’essais techniques au Centre d’essais en vol de Bombardier, et le copilote Gary Bruce, pilote d’essais techniques, étaient aux commandes de l’appareil. Scott Runyan, ingénieur d’essais en vol, se trouvait également à bord. M. Tylski, qui compte 32 ans d’expérience comme pilote et 25 ans comme pilote d’essai, a été impressionné par la performance de l’avion.

« Le premier vol du Bombardier Global 5000 a été impeccable; l’avion a volé aussi bien qu’un Bombardier Global Express* », a déclaré M. Tylski. « Le fait d’avoir amené l’appareil à sa vitesse maximale durant son premier vol est un exploit remarquable qui démontre les caractéristiques avancées de notre gamme d’avions Bombardier Global.»

Plate-forme supérieure

Bombardier a lancé le programme Global 5000 en février 2002, à la suite d’une étude de marché poussée de deux ans, qui avait permis à Bombardier de cerner les besoins spécifiques des clients et des exploitants dans le créneau grandissant des biréacteurs d’affaires supergrands. S’inspirant de la plate-forme éprouvée du très long-courrier d’affaires Bombardier Global Express, le Bombardier Global 5000 présente des normes de performance inégalées et l’une des cabines les plus confortables et les plus techniquement évoluées qu’il soit possible de trouver dans cette catégorie.

Pour assurer la disponibilité et la fiabilité des vols, le Bombardier Global 5000 offre une redondance de systèmes supérieure à celle de tout autre biréacteur d’affaires grand ou supergrand. Mesurant 42 pieds 6 pouces (12,95 m) de longueur, 8 pieds 2 pouces (2,48 m) de largeur et 6 pieds 3 pouces (1,91 m) de hauteur, la cabine du Bombardier Global 5000 est la plus large et la plus spacieuse de toutes les cabines des biréacteurs supergrands.

Avec une masse de carburant de 23 000 pieds (10 433 kg), l’avion présentait une masse au décollage de 77 600 livres (35 199 kg). Le vol a été effectué par étapes, jusqu’à une altitude de 45 000 pieds (13 716 m). Les premiers essais ont été faits entre les altitudes de 15 000 pieds (4 573 m) et 17 000 pieds (5 181 m) et ont comporté des contrôles de base ainsi que des vérifications portant sur la manÅ“uvrabilité, la rentrée et la sortie du train d’atterrissage et la descente du train par gravité.

L’appareil a ensuite grimpé jusqu’à 31 000 pieds (9 449 m) pour permettre de vérifier le système de navigation. À 41 000 pieds (12 497 m), l’équipage a effectué des vérifications des moteurs, du circuit de pressurisation et du système de conditionnement d’air.
Pendant tous ces essais, l’avion s’est comporté selon les attentes. Lorsque l’appareil a atteint pour la première fois l’altitude de 45 000 pieds (13 716 m), les pilotes ont de nouveau testé ses caractéristiques de base et de manÅ“uvrabilité, qui se sont révélées parfaites.

Le Bombardier Global 5000, numéro de série 9127, terminera ses essais de rodage aux installations de Bombardier à Downsview, puis se rendra aux installations de Bombardier à Wichita pour entreprendre le programme d’essais en vol. Dans le programme d’essais en vol, les pilotes feront monter l’avion à son plafond de certification de 51 000 pieds (15 545 m) et se consacreront aux essais aérodynamiques et aux essais des systèmes ainsi qu’à la vérification des systèmes internes.

Le premier vol du Bombardier Global 5000, numéro de série 9130, deuxième et dernier appareil participant au programme d’essais en vol, aura lieu dans les prochains mois. L’appareil sera doté d’un aménagement intérieur complet au centre de finition de Bombardier à Montréal. Il se rendra ensuite aux installations de Wichita où il servira surtout aux vérifications de fonctionnement et de fiabilité.

Bombardier Aéronautique, entité de Bombardier Inc., est le chef de file mondial dans la conception, la fabrication et la prestation de services et de produits aéronautiques novateurs destinés aux marchés des avions de transport régional, des avions d’affaires et des avions amphibies. Elle offre le programme de multipropriété d’avions Bombardier Flexjet*, le nolisement et la gestion d’avions, des services techniques ainsi que des services de formation à la maintenance et au pilotage destinés aux clients de l’aviation d’affaires, du marché du transport régional et du secteur militaire.

Bombardier Inc., société manufacturière et de services diversifiée, est un chef de file mondial dans la fabrication d’avions d’affaires, d’avions de transport régional, de matériel de transport sur rail ainsi que de produits récréatifs motorisés. Elle offre également des services financiers et de gestion d’actifs dans des secteurs liés à ses compétences. La Société, dont le siège social est situé à Montréal au Canada, compte des effectifs de quelque 75 000 personnes dans 24 pays dans les Amériques, en Europe et en Asie-Pacifique. Son chiffre d’affaires pour l’exercice clos le 31 janvier 2002 s’élevait à 21,6 milliards $ CAN. Les actions de Bombardier se négocient aux bourses de Toronto, de Bruxelles et de Francfort (BBD, BOM et BBDd.F).

* Marque de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales

Source d’information:
Leo Knaapen
Bombardier Aéronautique
Mobile : 52 555 432 8274

Partager cette page:

Afficher Tous - Toutes les nouvelles - Tous les mois Toutes les années Changer les filtres