Afficher Tous - Toutes les nouvelles - Tous les mois Toutes les années Changer les filtres

Bombardier fait le bilan d’une semaine fructueuse au Salon international de l’aéronautique de Farnborough 2014

18 juillet 2014 Montréal Aéronautique,  Communiqué de presse

  • A annoncé un total de 74 commandes et engagements estimés à plus de 4,25 milliards $
  • Célébration d’étapes clés : plus de 500 commandes fermes de l’avion Q400 et 500 commandes fermes et engagements pour les appareils CSeries
  • Quatre nouveaux clients des avions CSeries annoncés au cours du Salon, ce qui porte la liste à 20 clients

Bombardier Aéronautique a conclu aujourd’hui une semaine fructueuse au Salon international de l’aéronautique de Farnborough 2014 en annonçant des commandes fermes, des ententes d’achat conditionnelles et des lettres d’intention portant sur un total de 74 avions, estimées à plus 4,25 milliards $ US si tous les engagements étaient convertis en commandes fermes.

« Bombardier a connu une excellente semaine au Salon aéronautique de Farnborough, et je suis très heureux de l’élan que nous avons créé pour l’ensemble de notre portefeuille de produits. Nos discussions avec les clients ont progressé et nous avons eu le grand plaisir de faire plusieurs annonces », a déclaré Guy C. Hachey, président et chef de l’exploitation, Bombardier Aéronautique. « Durant toute la semaine, nos clients ont réitéré leur confiance en nos produits et notre présence au Salon nous a donné l’occasion d’approfondir nos relations avec beaucoup de nos intervenants clés. »

Bombardier Avions commerciaux a donné le coup d’envoi du Salon en annonçant la signature de deux lettres d’intention portant sur un maximum possible de 24 avions CS100 par Falko Regional Aircraft Limited. Durant la semaine, Loong Air, Petra Airlines et une société africaine non identifiée se sont ajoutées à Falko pour porter à 20 le nombre de clients des avions CSeries. De plus, un client existant a signé une entente d’achat conditionnelle pouvant aller jusqu’à 13 avions CS300 et airBaltic et Falcon Aviation ont révélé qu’ils étaient les clients auparavant non identifiés qui ont contribué à porter le nombre de commandes fermes et engagements à 513. Enfin, conjointement à la conférence de presse d’ouverture de Bombardier, Exportation et développement Canada, l’agence de financement des exportations du Royaume-Uni et Investissement Québec ont annoncé le développement conjoint d’un cadre de travail pour le financement en partenariat des clients des avions CSeries.

Bombardier a montré qu’elle progressait vers l’entrée en service des avions CSeries en inaugurant le programme Smart Parts pour les clients des avions CSeries et en annonçant l’approbation de la maintenance de ces biréacteurs de ligne entièrement nouveaux, visant dans les deux cas la maximisation de l’utilisation et la réduction des coûts de maintenance à des niveaux plus concurrentiels pour les exploitants de ces avions. Bombardier a également annoncé la désignation de Flight Training Alliance, nouvelle coentreprise formée entre CAE et Lufthansa Flight Training, comme fournisseur de formation agréé exclusif pour l’entraînement des pilotes et la formation du personnel de cabine des avions CSeries dans le monde entier et Lufthansa Technical Training comme fournisseur de formation agréé exclusif pour le personnel de maintenance des avions CSeries.

Dans le cadre du programme d’avion Q400 NextGen, Bombardier a célébré le dépassement de la barre des 500 commandes fermes avec les récentes commandes de Horizon Air et de Nok Air. De plus, Bombardier a signé une lettre d’intention portant sur cinq biturbopropulseurs Q400 NextGen avec Falcon Aviation, Abu Dhabi Aviation a révélé qu’elle était le client auparavant non identifié d’avions Q400 NextGen et Bombardier a officiellement annoncé une configuration combi passagers-fret du biturbopropulseur. À l’avion Q400 NextGen en exposition statique s’est joint un avion CRJ900 NextGen aux couleurs d’American Airlines et Bombardier a présenté les améliorations apportées à son programme de biréacteurs régionaux, dont une réduction de la consommation de carburant pouvant aller jusqu’à 5,5 pour cent comparativement à l’avion CRJ900 de la génération précédente, et a également fait part de son objectif de réduire la consommation de carburant de 10 pour cent ou plus d’ici 2020.

Dans la foulée de sa solide présence au Salon annuel de l’aviation d’affaires européenne (EBACE), en mai, Bombardier Avions d’affaires avait en exposition statique un éventail complet de ses avions chefs de file de l’industrie, dont les biréacteurs Learjet 75, Challenger 350, Challenger 605 et Global 6000 au Salon aéronautique de Farnborough. L’événement marquait les débuts européens et la première apparition publique de l’avion Challenger 350, qui a reçu son homologation de Transports Canada et de la Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis et est entré en service, en juin. Les visiteurs ont également eu l’occasion de visiter la maquette de l’avion Global 7000, qui a beaucoup attiré l’attention de clients potentiels clés de la région durant son séjour de trois semaines au hangar TAG à Farnborough.

Au cours du Salon, Bombardier a publié ses prévisions de marché pour 2014-2033, qui font état de livraisons totalisant 22 000 biréacteurs d’affaires pour l’ensemble de l’industrie et valant quelque 617 milliards $ US* sur les segments où Bombardier livre concurrence** et de 13 100 avions commerciaux sur le segment des avions de 20 à 149 places, estimés à environ 658 milliards $ US*. Bombardier a également récompensé six sites de fournisseurs pour leur rendement remarquable de la dernière année, en soutien à la stratégie d’entreprise visant à fournir une expérience client exceptionnelle par une performance supérieure, ainsi que trois fournisseurs pour l’importance accordée à la responsabilité sociale d’entreprise.

À propos de Bombardier

Bombardier est le seul constructeur au monde à fabriquer à la fois des avions et des trains. Regardant vers l’avenir tout en repoussant les limites du présent, Bombardier fait évoluer la mobilité en répondant à la demande mondiale en moyens de transport plus efficaces, plus durables et plus agréables. Notre leadership résulte d’un vaste éventail de véhicules, de services et, surtout, de nos employés.

Le siège social de Bombardier est situé à Montréal, au Canada. Nos actions (BBD) se négocient à la Bourse de Toronto, et nous sommes l’une des entreprises composant les indices de durabilité Dow Jones Sustainability World et Dow Jones Sustainability North America. Pour l’exercice clos le 31 décembre 2013, nos revenus ont été de 18,2 milliards $ US. Vous trouverez nouvelles et information à l’adresse bombardier.com ou en nous suivant sur Twitter : @Bombardier.

Notes aux éditeurs

  • Suivez @Bombardier_Aero sur Twitter pour obtenir les dernières nouvelles et mises à jour de Bombardier Aéronautique.
  • Visitez le site Web de Bombardier Aéronautique consacré aux événements au Salon aéronautique international de Farnborough : airshows.bombardier.com.
  • Pour recevoir nos communiqués de presse, visitez notre section de fil RSS.

* Les valeurs unitaires sont fondées sur les prix courants 2013 publiés dans B&CA Magazine, exprimés en $ US.

** La segmentation concurrentielle de Bombardier comprend les catégories des avions légers, intermédiaires et à large fuselage. Exclut les avions légers supérieurs et les avions d’entreprise à large fuselage.

Bombardier, Challenger 350, Challenger 605, CRJ900, CSeries, CS100, CS300, Global 6000, Global 7000, Learjet 75, L’évolution de la mobilité, NextGen et Q400 sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Pour plus d'informations

Isabelle Gauthier
Bombardier Aéronautique
+1 514-855-7325

www.bombardier.com

Partager cette page:

Afficher Tous - Toutes les nouvelles - Tous les mois Toutes les années Changer les filtres