Afficher Aéronautique - Toutes les nouvelles - Tous les mois Toutes les années Changer les filtres

Bombardier vise des intervalles de vérification de maintenance plus longs pour les avions CSeries avant leur entrée en service

28 mai 2013 Munich Aéronautique,  Communiqué de presse

  • Vérification de maintenance en piste (« inspection A ») à 850 heures de vol
  • Vérification de maintenance de base (« inspection C ») à 8 500 heures de vol

Bombardier Aéronautique a annoncé aujourd’hui, à l’occasion de sa conférence régionale européenne tenue à Munich, en Allemagne, qu’elle visait, avant l’entrée en service de l’avion CSeries, l’adoption de vérifications de maintenance en piste (« inspection A ») à intervalles de 850 heures de vol et de vérifications de maintenance de base (« inspection C ») à intervalles de 8 500 heures de vol.

Depuis octobre 2010, Bombardier s’emploie à mettre au point un programme de maintenance fondé sur les travaux du comité directeur de la maintenance 3 (MSG-3) pour l’avion CSeries. Durant l’étape d’évolution de la conception, l’entreprise a déterminé qu’il était possible de réaliser des intervalles de 850 et de 8 500 heures ou plus pour les tâches de maintenance en piste et de maintenance de base respectivement. Le plan de maintenance proposé permettra aux exploitants d’avions CSeries de tirer parti de temps d’immobilisation réduits au minimum et de coûts de maintenance plus compétitifs, tout en garantissant la sécurité et la fiabilité inhérentes de cet avion.

« Les intervalles que nous proposons fourniront à nos exploitants un programme de maintenance de premier plan pour les avions CSeries », a dit Todd Young, vice-président, Services et soutien à la clientèle, Bombardier Avions commerciaux. Nous y voyons une preuve de plus de notre engagement à fournir des solutions de maintenance à coûts compétitifs pour les exploitants d’avion CSeries. »

Le développement du programme de maintenance pour l’avion CSeries se poursuit au moyen du processus MSG-3, où des groupes de travail examinent les analyses des systèmes, du groupe motopropulseur et des structures avant d’obtenir l’approbation du comité directeur de l’industrie (ISC) pour avions CSeries. Bombardier tient d’abord plusieurs réunions de groupes de travail et du comité directeur de l’industrie avant de soumettre le rapport du Comité de révision de la maintenance aux autorités pour approbation, avant l’entrée en service en 2014.

 À propos de Bombardier
Bombardier est le seul constructeur au monde à fabriquer à la fois des avions et des trains. Regardant vers l’avenir tout en repoussant les limites du présent, Bombardier fait évoluer la mobilité en répondant à la demande mondiale en moyens de transport plus efficaces, plus durables et plus agréables. Notre leadership résulte d’un vaste éventail de véhicules, de services et, surtout, de nos employés.

Le siège social de Bombardier est situé à Montréal, au Canada. Nos actions (BBD) se négocient à la Bourse de Toronto, et nous sommes l’une des entreprises composant les indices de durabilité Dow Jones Sustainability World et Dow Jones Sustainability North America. Au cours de l’exercice terminé le 31 décembre 2012, nous avons réalisé un chiffre d’affaires de 16,8 milliards de dollars. Pour plus d’information, consultez le site www.bombardier.com ou suivez-nous sur Twitter @Bombardier.

Bombardier, CSeries et L’évolution de la mobilité sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Notes à l’intention des rédacteurs

  • Suivez @Bombardier_Aero sur Twitter pour obtenir les dernières nouvelles et mises à jour de Bombardier Aéronautique.
  • De l’information additionnelle relative à la gamme d’avions CSeries est disponible à l’adresse www.cseries.com
  • Pour recevoir nos communiqués de presse, visitez notre section Alertes courriel et fil RSS.

Information

Mark Masluch
Bombardier Aéronautique
+1 514 297-7043
Courriel

www.bombardier.com

Partager cette page:

Afficher Aéronautique - Toutes les nouvelles - Tous les mois Toutes les années Changer les filtres