FAQ

FAQ

Foire aux questions au sujet des avions amphibies de Bombardier

  • Qu’est-ce qui rend le Bombardier 415 si spécial?

    Il est le seul avion conçu et construit expressément pour la lutte contre les incendies. Il peut écoper une charge maximale de 6 137 litres (1 621 gallons US) d’eau depuis n’importe quel plan d’eau situé à proximité et y ajouter une mousse extinctrice, si nécessaire, puis effectuer des largages répétés sur un incendie sans devoir retourner à la base pour remplir ses réservoirs. L’avion amphibie Bombardier 415 peut déverser d’énormes quantités d’agent extincteur dès le début d’un incendie pour stopper sa progression et l’empêcher de prendre des proportions alarmantes.

  • Qu’est-ce que l’« attaque initiale directe » ?

    L’attaque initiale directe est la première action entreprise pour maîtriser un incendie. Il faut intervenir le plus tôt possible pour éteindre le feu dès qu’on détecte sa présence. L’attaque se fait généralement depuis les airs, et il faut pour cela avoir à portée de la main de l’équipement de lutte contre l’incendie durant les périodes à indice élevé de danger d’incendie. On doit donc exercer une surveillance constante dans les endroits à risque élevé afin de pouvoir repérer un feu lorsqu’il se manifeste.

    L’avion amphibie Bombardier 415 convient parfaitement à ce genre de mission, car il peut décoller rapidement. Plus vite l’avion peut se rendre sur les lieux de l’incendie, plus grandes sont les chances de succès de sa mission. L’appareil peut utiliser n’importe quel plan d’eau situé à proximité pour écoper sa charge d’eau et faire des largages répétés sur le foyer de l’incendie sans devoir retourner à un aérodrome.

  • Combien de temps faut-il pour dépêcher un Bombardier 415 sur les lieux d’un incendie?

    Lorsque l’équipage est en état d’alerte, l’avion Bombardier 415 peut décoller dans les cinq minutes qui suivent la réception d’un signal d’incendie.

  • Quelle est la différence entre les avions « scooper » et les avions-citernes?

    Il y a trois (3) grandes différences entre l’avion amphibie Bombardier 415 (dit scooper) et les autres avions-citernes :

    1. L’avion amphibie Bombardier 415 est le seul avion construit expressément pour lutter contre les incendies et il se distingue par sa capacité d’écoper l’eau de plans d’eau avoisinants pour la larguer sur le foyer d’un incendie sans perdre de temps en retournant à l’aéroport pour remplir ses réservoirs. Les avions-citernes doivent regagner la station d’avitaillement la plus proche pour remplir leurs réservoirs après chaque largage.
    2. L’avion amphibie Bombardier 415 emploie la technique d’attaque initiale directe pour maîtriser très tôt un incendie. L’avion tire parti de sa grande manœuvrabilité et de son système de largage de précision pour larguer de l’eau, parfois enrichie de mousse extinctrice, directement sur le foyer de l’incendie pour permettre aux équipes au sol de s’en approcher pour l’éteindre. Les avions-citernes emploient un système de coupe-feux que l’on dresse devant un incendie. Lorsque l’incendie atteint ces coupe-feux, ceux-ci vont ralentir la progression de l’incendie et permettre aux équipes au sol de s’en approcher pour l’éteindre.
    3. L’avion amphibie Bombardier 415 est unique en son genre – il peut écoper l’eau et, au besoin, y ajouter de la mousse extinctrice, ce qui confère à l’équipage de conduite une autonomie complète dans les airs, car il ne dépend pas des installations au sol. Il en est autrement des avions-citernes, qui doivent se poser après chaque largage et prendre un temps considérable pour remplir leurs réservoirs.

  • Le Bombardier 415 s’utilise-t-il efficacement avec d’autres ressources?

    Pour être efficace, la lutte contre les incendies exige plusieurs outils différents. La polyvalence de l’hélicoptère en fait un outil fort utile pour fournir un appui rapproché aux équipes au sol et pour éteindre les petits foyers d’incendie disséminés. Le rôle de l’avion amphibie Bombardier 415 est de larguer d’énormes quantités d’eau ou d’agent extincteur durant l’attaque initiale directe.

  • Le Bombardier 415 peut-il voler avec des vents forts et dans des conditions météorologiques difficiles?

    L’avion Bombardier 415 est conçu pour accomplir ses missions dans des conditions difficiles, grâce à son excellent rapport puissance-poids (après écopage) de 0,29, à son rayon de virage réduit et à sa grande capacité gravitationnelle (3,25) durant les redressements.

  • Quelle distance faut-il au Bombardier 415 pour écoper sa charge?

    L’avion Bombardier 415 est très manœuvrable. Il suffit qu’un plan d’eau ait 1 341 m (4 400 pieds) de longueur, 90 m (300 pieds) de largeur et 2 m (6 pieds) de profondeur, sans débris flottants, pour que l’avion Bombardier 415 puisse effectuer un écopage*. En réalité, il suffit de 400 m (1 350 pieds) sur l’eau, le reste de la distance étant nécessaire pour l’approche et la remontée. Bien entendu, on peut réduire ces distances lorsqu’on effectue un écopage partiel ou en virage. La vitesse durant l’écopage sur l’eau est de 75 nœuds. Il faut de 10 à 12 secondes entre le toucher avec l’eau et le début de la remontée pour faire un écopage.

    * Incluant le dégagement d’obstacles de 50 pieds, au niveau de la mer, en atmosphère standard, avec tous les moteurs en fonction.

  • Quelle quantité d’eau le Bombardier 415 peut-il contenir? Quelle quantité d’agent extincteur peut-il larguer sur un incendie en une heure?

    Les réservoirs à eau à bord de l’avion Bombardier 415 contiennent 6 137 litres (1 621 gallons US). L’ajout d’une mousse extinctrice à la charge d’eau assure une meilleure maîtrise de l’incendie et une plus grande économie. La quantité d’eau larguée en une heure dépend de la distance entre le plan d’eau et l’incendie. Dans la plupart des situations de lutte contre l’incendie, l’avion Bombardier 415 peut larguer de 37 800 à 60 500 litres (10 000 à 30 000 gallons US) d’eau par heure.

  • L’avion amphibie Bombardier 415 peut-il écoper de l’eau de mer? Peut-il manœuvrer en eaux agitées et en mer houleuse?

    L’avion Bombardier 415 et ses modèles précédents, les avions amphibies CL-215 et CL-215T, amerrit et écope de l’eau sur des plans d’eau partout dans le monde depuis plus de 40 ans. Il a réalisé plus de 300 000 opérations d’écopage en mer. L’écopage est possible dans pratiquement n’importe quelles conditions et dans des vagues pouvant atteindre environ 3,5 pieds de hauteur.

  • À quelle altitude et à quelle vitesse l’avion peut-il habituellement effectuer un largage?

    En général, l'avion largue sa charge à une altitude de 30 à 35 mètres (100 à 130 pieds) au-dessus de la cime des arbres et à une vitesse de 110 nœuds.

  • Quel est le degré de précision d'un largage?

    Le pilote peut larguer avec précision une charge de 6 137 litres (1 621 gallons US) à l’endroit voulu. La faible vitesse de largage, l’excellente manœuvrabilité de l’appareil et la visibilité sont d’importants facteurs dans la précision d’un largage. En variant la hauteur de largage et l’ordre d’ouverture des trappes de largage, le pilote de l’avion amphibie Bombardier 415 peut répartir le largage de l’eau ou de la solution moussante de façon à atténuer les risques pour les personnes et les bâtiments.

  • Le Bombardier 415 est-il efficace dans les régions urbaines ?

    On a beaucoup utilisé l’avion Bombardier 415 pour combattre les feux de friches dans les secteurs densément peuplés. L’appareil a prouvé qu’il était capable de maîtriser les incendies sans endommager les biens et sans causer de blessure aux équipes de lutte contre l’incendie et aux autres personnes au sol. En outre, les produits mousseux se biodégradent en quelques jours.

  • Quels autres noms donne-t-on au Bombardier 415?

    On appelle aussi le Bombardier 415 le Superscooper, le Canadair ou le Bombardier d’eau.

  • Comment puis-je obtenir plus de renseignements sur les avions amphibies de Bombardier?

    Communiquez avec nous. Nos coordonnées sont les suivantes :
    Bombardier Avions spécialisés et amphibies
    3400 Douglas B. Floreani
    Saint-Laurent (Québec)
    Canada H4S 1V2
    Tél. : +1 514-855-7984
    Téléc. : +1 514 855 7604
    Courriel